Les secrets de Fanny, meilleure Margaret 2019

Fanny est la meilleure Margaret de l’année 2019. Toujours à la tête du podium, très réactive et régulière dans l’organisation de ses Rendez-Vous Maison Margaret, nous lui avons demandé quel était son secret pour réussir dans son activité. Elle nous parle d’organisation, de prospection clients et surtout, de passion et de motivation.
Plongeons dans son univers pour découvrir le quotidien d’une Margaret épanouie :

Hello Fanny ! En quelques mots, qui es-tu ?

Je m’appelle Fanny, j’ai 44 ans, j’habite Olivet tout près d’Orléans avec mon mari et mes 4 enfants.
Passionnée de couture et de création, je suis auto-entrepreneur dans cette activité depuis 3 ans.
Au printemps 2018, j’ai découvert Maison Margaret sur les réseaux sociaux. Fin Juin 2018, je rejoignais l’aventure.

Si tu devais résumer ta mission en tant que Margaret ?

Selon moi, j’ai au moins 2 missions en tant que Margaret.
La première : transmettre ma passion et mon amour pour la décoration, les belles choses en général, inviter le plus grand nombre à découvrir l’univers de Maison Margaret et faire en sorte qu’ils s’y sentent bien.
La deuxième : partager avec mes clientes les valeurs de la marque que j’ai moi-même adopté au fil du temps : mieux consommer, se rencontrer, prendre soin de soi, des autres et de la planète.
Sur la photo, Fanny (à gauche) avec ses copines Margaret, Ségolène et Clémence au Printemps des Margaret  Lyon (Mars 2019)

Comment organises-tu ton temps au quotidien ?

Travailler de chez moi me laisse la liberté de gérer mon emploi du temps, ce qui est très appréciable. Mais ça nécessite aussi de la rigueur et de l’organisation !
Je travaille au maximum pendant que les enfants sont à l’école.
Le petit dernier n’y allant que le matin pour le moment, je travail également le soir, une fois que tout le monde est couché.
J’apprécie pouvoir mêler ma vie pro et ma vie perso grâce à mon activité de Margaret. C’est très important pour moi.
En ce qui concerne les rendez-vous Maison Margaret, je les anime en grande partie le week-end.
J’ai la chance d’être soutenue par mon mari et mes 2 aînés ce qui m’aide à m’épanouir sereinement.

Quelles actions mets-tu en place au quotidien pour développer ton activité ?

Le développement de l’activité va de pair avec la prospection. Trouver de nouvelles clientes et de nouvelles hôtesses, c’est ce qui prend le plus de temps.
Il faut continuellement développer son réseau.
Pour cela, je parle sans cesse de mon activité, à toutes les personnes que je rencontre.
Et le bouche à oreille fonctionne bien aussi. Il faut oser sortir de sa zone de confort, aller vers les autres.
Au delà de la prospection, c’est important pour moi de fidéliser mes clientes.
Certaines deviennent mes hôtesses : elles se font plaisir dans la collection grâce à leurs bons d’achat et m’aident à développer mon réseau en invitant leurs amies, en parlant de moi à leurs proches.

Qui sont tes clientes, où et comment les trouves-tu ?

Ma toute première cliente est une amie qui m’a fait confiance et qui adorait la collection. Elle est maintenant devenue hôtesse à plusieurs reprises. Elle est très fidèle et ravie de se faire plaisir avec les nouveautés.
Parmi mes clients fidèles, mon entourage proche mais aussi beaucoup de mères de famille : des mamans à qui j’ai osé parler de Maison Margaret devant l’école ou lors des activités de mes enfants par exemple.
Mes clientes sont aussi des commerçantes dans mon quartier ou des personnes qui m’ont connue grâce aux réseaux sociaux.

Quelle place ont les réseaux sociaux dans le développement de ton activité ?

Les réseaux sociaux m’aident énormément pour communiquer sur les produits et la collection Maison Margaret, mais aussi pour annoncer les différents événements que j’organise dans la région d’Olivet. J’y passe également beaucoup de temps pour prospecter. Sur mon compte Instagram, je fais des recherches ciblées pour trouver de nouvelles clientes, à l’aide de hashtags par exemple et je les contacte directement.
Sur Facebook, mes proches partagent mes publications donc ça m’aide aussi à me faire connaître. Et comme j’ai l’objectif de créer une équipe cette année, je vais bientôt m’atteler à Linkedin. J’espère y trouver des personnes intéressées par l’activité et à qui je donnerai envie de rejoindre l’aventure !

Sur quels plans as-tu le plus appris depuis que tu es Margaret ?

“J’ai plus confiance en moi”

J’ai beaucoup appris sur plusieurs plans. Déjà, j’ai gagné confiance en moi et j’ose plus communiquer, parler de Maison Margaret autour de moi.

Je regarde régulièrement les modules de formation dispensés par l’équipe pour être à jour, pour savoir utiliser chaque outil mis à notre disposition. Ça m’aide énormément à être à l’aise lors de mes Rendez-vous. Et puis l’expérience aussi me donne de l’assurance : je retravaille régulièrement mon “pitch”, je le fais évoluer, je connais mon sujet par coeur.

“Je suis mieux organisée”

Cela peut paraitre simple de travailler de chez soi, mais il a fallu que je me “structure” pour ne pas être tentée de faire autre chose ou pour ne pas procrastiner certains aspects moins attrayants que d’autres. Alors je me suis fait un planning. Chaque semaine, je dédie des horaires à mon activité de Margaret et je m’y tiens ! Par exemple je tiens à jour au moins 2 fois par semaine mon fichier de clients et prospects. C’est un gain de temps et d’efficacité énorme, mon outil principal et celui de toutes les Margaret j’imagine. Mais il faut s’y tenir, être rigoureuse.

“Je suis plus persévérante”

D’ailleurs, je suis beaucoup plus persévérante qu’avant ! Si un événement ne se déroule pas comme je l’imaginais, ou si je ne trouve pas d’hôtesse pendant quelques temps, je ne baisse absolument pas les bras. Au contraire, je me remets en question et je cherche pourquoi ça n’a pas marché. J’en parle à mon équipe ou à la team Maison Margaret pour trouver des solutions. Mais je n’abandonne  pas. L’important, c’est de toujours être dans l’action.
Fanny et son équipe “Les Westin” au Printemps des Margaret 2019.

Selon toi, quelles qualités faut-il avoir pour réussir dans l’activité ?

Pour réussir dans l’activité de Margaret, je crois qu’il faut dans un premier temps être «amoureuse» de la collection ! Pas besoin d’avoir fait des études de commerce ou de vente : adorer les produits que l’on vend c’est la clé, les clientes le ressentent.
Il faut aussi aimer recevoir et organiser des événements. Moi j’adore ! Je passe du temps à organiser mes Rendez-Vous. Je chine des décos sympas pour mes mises en scène, je prends plaisir à aller acheter ou cueillir un petit bouquet pour mes tables et mes présentations.
Il faut aussi avoir envie d’aller au contact des autres. Parfois il faut savoir dépasser sa timidité pour rencontrer de super personnes, pour développer son réseau, créer du lien.
Il faut également avoir un peu de temps à accorder à cette activité pour vraiment la développer.
Mais je pense que si l’envie est vraiment là, nous sommes toutes capables de réussir dans cette activité.

Le mot de la fin ?

Comme me disait souvent ma grand mère “QUAND ON VEUT ON PEUT” et moi je rajouterai : “Whatever you do… Do it with PASSION” !
La journée des femmes avec Maison Margaret

Laisser un commentaire

Navigation
Fermer

Mon panier

Vus

Vus récemment

Fermer

Catégories